Dans la foulée

Dans la foulée de la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle, ses partisans ont gagné les élections législatives des 11 et 18 juin 2017.

Le mouvement « En Marche », créé pour la campagne de Macron, a changé de nom avant les législatives pour s’appeler désormais LREM1.

Les candidats LREM ont obtenu 28,21% des suffrages exprimés au premier tour, ce qui amplifie la poussée d’Emmanuel Macron au premier tour de l’élection présidentielle (24,01%). A l’issue du second tour, les députés LREM ont la majorité absolue à l’assemblée nationale, puisqu’ils sont 308 (sur un total de 577).

Leurs alliés du MODEM2 font leur entrée à l’assemblée, avec 4,12% des voix et 42 députés.

Le parti socialiste a été complètement siphonné par LREM ; il n’obtient que 7,44% des voix et 30 députés, auxquels s’ajoutent 3 députés radicaux de gauche. En 2012, à la précédente élection législative, le PS avait recueilli 29,35% des voix et 280 députés.

La gauche bolivaro-mélenchonniste, sous l’étiquette LFI3, recueille 11,03% des voix fait élire 17 députés ; leurs anciens alliés communistes, avec 2,72%, obtiennent 10 députés.

LR4 et l’UDI5 obtiennent respectivement 15,77% (112 députés) et 3,03% (17 députés). Au premier tour des élections législatives de 2012, dans la foulée de la défaite de son candidat à l’élection présidentielle, le président sortant Nicolas Sarkozy, l’UMP6 (ancien nom de LR) obtenait tout de même 27,12% des voix et 194 députés à l’issue du second tour.

.

1- LREM : La République En Marche

2- MODEM : MOuvement DEMocrate

3- LFI : La France Insoumise

4- LR : Les Républicains

5- UDI : Union des Démocrates et Indépendants

6- UMP : Union pour un Mouvement Populaire

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *