Comparaison des modes de scrutin allemand, italien et hongrois

Les modes de scrutin allemand, italien et hongrois pourraient être qualifiés à tort de scrutin mixte, combinant proportionnelle et scrutin majoritaire. C’est cependant inexact.

En Italie et en Hongrie, c’est effectivement le cas : une partie des députés est élue à la proportionnelle, et une partie au scrutin majoritaire. La répartition étant différente : en Italie1, il y a beaucoup plus de députés élus au scrutin proportionnel qu’au scrutin majoritaire ; en Hongrie2, il y a un tout petit peu plus de députés élus au scrutin majoritaire qu’au scrutin proportionnel.

En revanche, en Allemagne3, même si les électeurs ont deux voix, les partis ont in fine une représentation proportionnelle au Bundestag ; il est donc abusif de parler ici de scrutin mixte ; il s’agit d’un scrutin proportionnel avec un mode de désignation un peu particulier.

.

1- Voir chronique du 25 avril 2018 : « Le mode de scrutin italien ».

2- Voir chronique du 26 avril 2018 : « Le mode de scrutin hongrois ».

3- Voir chronique du 19 décembre 2017 : « Le mode de scrutin allemand ».

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *