Toujours Présent, mais toujours en retard

Je suis abonné au quotidien Présent, que je reçois donc par l’intermédiaire du facteur.

Présent est un quotidien du soir. C’est-à-dire qu’il est publié le jour J-1 en début d’après-midi, avec la date du lendemain (J) ; le quotidien daté du jour J est en vente dans les kiosques parisiens l’après-midi du jour J-1, est en vente en province le jour J, et est livré dans les boîtes aux lettres des abonnés par le facteur le jour J.

De mon expérience de réception de ce quotidien par la Poste, je pouvais dire que je recevais parfois ou souvent Présent en retard.

Mais cette expérience est une impression vécue, mais non-quantifiée ; j’ai décidé de m’astreindre à effectuer des statistiques sur un mois.

En mars 2018, j’ai donc systématiquement noté la date d’arrivée dans la boîte aux lettres des exemplaires du mois. J’ai calculé le nombre de jours ouvrés de retard. Si le journal du mardi arrive le vendredi, il a donc 3 jours de retard ; si le journal de vendredi arrive le lundi, je ne compte que deux jours de retard, le dimanche n’étant pas compté (idem pour le lundi 2 avril 2018, lundi de Pâques).

arrivée prévue arrivée effective retard
jeudi, 1 mars 2018 lundi, 5 mars 2018 3
vendredi, 2 mars 2018 mardi, 6 mars 2018 3
samedi, 3 mars 2018 lundi, 5 mars 2018 1
mardi, 6 mars 2018 jeudi, 8 mars 2018 2
mercredi, 7 mars 2018 mardi, 13 mars 2018 5
jeudi, 8 mars 2018 samedi, 10 mars 2018 2
vendredi, 9 mars 2018 lundi, 12 mars 2018 2
samedi, 10 mars 2018 mercredi, 14 mars 2018 3
mardi, 13 mars 2018 jeudi, 15 mars 2018 2
mercredi, 14 mars 2018 vendredi, 16 mars 2018 2
jeudi, 15 mars 2018 samedi, 17 mars 2018 2
vendredi, 16 mars 2018 lundi, 19 mars 2018 2
samedi, 17 mars 2018 lundi, 19 mars 2018 1
mardi, 20 mars 2018 jeudi, 22 mars 2018 2
mercredi, 21 mars 2018 vendredi, 23 mars 2018 2
jeudi, 22 mars 2018 lundi, 26 mars 2018 3
vendredi, 23 mars 2018 mercredi, 28 mars 2018 4
samedi, 24 mars 2018 mercredi, 28 mars 2018 3
mardi, 27 mars 2018 jeudi, 29 mars 2018 2
mercredi, 28 mars 2018 vendredi, 30 mars 2018 2
jeudi, 29 mars 2018 samedi, 31 mars 2018 2
vendredi, 30 mars 2018 mardi, 3 avril 2018 2
samedi, 31 mars 2018 vendredi, 6 avril 2018 4

La première conclusion est surprenante : aucun des 23 exemplaires du mois n’est arrivé sans retard. J’avais conscience de l’arrivée erratique du courrier postal, mais pas à ce point ! Un exemplaire sur 2 est arrivé avec 2 jours de retard ; 20% avec 3 jours de retard ; le record étant celui du mercredi 7 mars, arrivé le mardi 13 mars avec 5 jours ouvrés de retard, soit quand même une semaine plus tard.

La seule consolation, c’est de constater que même s’il y a du retard, le journal finit par arriver ; ce fut le cas en mars 2018, et c’est toujours le cas ; au moins le courrier ne se perd pas, il finit par arriver ; mince consolation néanmoins, car un quotidien est censé être lu le jour-même. Une exception toutefois : le mois précédent l’établissement de ces statistiques, un exemplaire n’est pas arrivé : celui du 28 février 2018 ; je pense que 2 mois plus tard, il est temps de cesser d’espérer qu’il finisse par arriver…..

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *