En avant pour les européennes

Comme tous les 5 ans, tous les pays de l’Union européenne voteront fin mai pour désigner leurs représentants au parlement européen.

Cette échéance sera importante pour constater la progression des mouvements dits « populistes » ou « d’extrême-droite ».

Autre enjeu à l’issue des élections : quels seront les groupes parlementaires de droite au parlement européen ? Y aura-t-il une recomposition ? Par exemple, à l’heure actuelle, le rassemblement national français, les démocrates de Suède, le Fidesz hongrois et le PiS polonais sont dans quatre groupes différents1 : en sera-t-il de même après ces élections ? Un regroupement sera-t-il possible ? Leur permettra-t-il de peser plus ?

.

1- Voir chronique du 5 novembre 2016 : « Les droites nationales européennes dans les groupes parlementaires ».

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *