Les républicains ont conquis le Sénat

 

Les élections américaines avaient lieu le 4 novembre. Difficile à croire pour un pays moderne, mais une semaine après, il n’y a toujours pas de résultat définitif.

Ce n’est apparemment que depuis hier, le 12 novembre, qu’on sait qui a gagné le poste de sénateur dans l’Alaska. Même si l’on n’a pas encore les pourcentages de voix partout, on a au moins un résultat définitif de l’élection pour le Sénat en nombre de sièges.

Le sénat comprend 100 sièges, c’est-à-dire 2 pour chacun des 50 Etats américains. Avant l’élection de ce mardi, il était composé de 45 sénateurs républicains, 53 démocrates et 2 « indépendants » (mais qui sont en fait du côté démocrate).

Les sénateurs ont un mandat de 6 ans, et le sénat est renouvelé par tiers, tous les 2 ans. 36 mandats de sénateurs sont renouvelés cette année: 33 élus seront du groupe 2 (2014-2020); 3 correspondent à des élections partielles du groupe 3 (2010-2016).

Les trois élections partielles avaient lieu à Hawaï, dans l’Oklahoma et en Caroline du Sud; les deux sièges de sénateurs étaient donc renouvelés dans les Etats de l’Oklahoma et de Caroline du Sud. A Hawaï, après la mort du sénateur démocrate en décembre 2012, le gouverneur démocrate de l’Etat désigna son lieutenant-gouverneur (démocrate lui aussi) comme sénateur intérimaire jusqu’aux élections de 2014. Dans l’Oklahoma, le sénateur républicain a annoncé son intention de démissionner à la fin de la 113ème législature le 3 janvier 2015, et son siège a donc été remis en jeu le 4 novembre. En Caroline du Sud, le sénateur républicain Jim DeMint démissionna en janvier 2013 et Madame le gouverneur républicain Nikki Haley désigna un « représentant » (député) républicain comme sénateur intérimaire jusqu’aux élections de 2014.

Sur les 36 sièges à renouveler cette année, 21 étaient détenus par les démocrates et 15 par les républicains.

35 sièges (sur 36) ont été attribués. Les démocrates ont obtenus 12 sièges et les républicains 23 sièges. Soit pour l’instant un gain global de 8 sièges pour les républicains. Les républicains n’ont pas perdu un seul siège, en ont conquis 8, et les démocrates en ont perdu 8. Les républicains ont conquis un siège de sénateur dans les Etats suivants: Alaska, Arkansas, Colorado, Iowa, Montana, Caroline du Nord, Dakota du Sud et Virginie occidentale.

Après ce gain de 8 sièges, le Sénat est donc maintenant constitué de 53 républicains et 46 démocrates (dont 2 « indépendants »).

Le siège manquant est le poste de sénateur de Louisiane. La loi électorale en vigueur dans cet Etat impose d’obtenir plus de 50% pour être élu. Aucun candidat n’ayant franchi ce seuil, un second tour sera organisé le 6 décembre. Il est probable, en tout cas mathématiquement, que les républicains gagneront un 9ème siège à cette date. En effet, la sénatrice démocrate sortante arrive en tête, mais n’obtient que 42% des voix; son concurrent républicain la suit avec 41%; 2 autres candidats républicains obtiennent 14% et 1%.

Notons l’élection particulièrement remarquée de 2 militaires républicains au Sénat. Galanterie oblige, nous commencerons par une sénatrice, le lieutenant-colonel Joni Ernst qui conquiert le siège de l’Iowa, précédemment démocrate, avec un score de 52%. Le capitaine Tom Cotton bat quant à lui le sénateur démocrate sortant de l’Arkansas; en 2012, il avait conquis le siège de « représentant » du 4ème district de l’Arkansas avec 59,5% des voix (alors que 2 ans plus tôt, le candidat démocrate avait été élu avec 57,5%); cette année, il a écrasé le sénateur démocrate sortant en obtenant 57% des voix.

Les républicains ont donc conquis le Sénat. Rappelons que la dernière fois qu’un Sénat républicain avait été élu, c’était en 2004; les républicains avaient perdu la majorité au Sénat en 2006.

 

 

 

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *