Les poules du gouvernement

Depuis quelques années, je vois régulièrement dans les journaux télévisés que, dans le cadre de la gestion des déchets, des poules sont fournies gratuitement à certains citoyens ; notamment par des conseils départementaux, me semble-t-il.
En général, le reportage insiste d’abord sur le fait que les particuliers produisent beaucoup de déchets, que çà coûte cher de les traiter. Puis on nous vante l’action écologique du département qui fournit gratuitement des poules à des particuliers, afin qu’elles soient nourries avec des déchets ménagers ; le principe étant que ces déchets mangeables que les poules ingurgitent sont autant de déchets en moins à traiter par le service des poubelles. En général, le reportage mentionne alors la quantité de déchets qu’une poule mange par jour ou par an.
En général, le reportage se conclut par une charmante dame en train de donner à manger à sa poule, qui nous explique sa joie et sa fierté de participer à une action écologique, éco-responsable, durable, solidaire, citoyenne,……
Et la dame finit en vous expliquant qu’il y a même un miracle. Vous savez quoi ? La poule, en plus de bouffer les déchets, elle fait des œufs ! On est là émerveillé devant la découverte scientifique de notre concitoyenne écolo-solidaro-durablo-responsable…..
Chaque fois que je vois ce genre de reportage, j’avoue ne pas être béat d’admiration devant ces actions départementales. Je suis plutôt effaré par ces exemples d’assistanat. On en est donc arrivé au point que l’Etat fournit maintenant des poules aux citoyens ; et que çà semble normal, et même positif !
Moi, à la fin de ces reportages, ma réaction intellectuelle peut en général se résumer à deux questions.
Cette dame ne pouvait-elle donc pas aller toute seule au marché s’acheter une poule ?
Est-elle à ce point bête et assistée qu’elle a besoin que ce soient les autorités qui viennent lui offrir une poule ?
Je connais personnellement des gens qui ont des poules ; ils ne les ont pas attendues du gouvernement ; ils les ont achetées au marché, ou chez un paysan du coin.
Et c’est bien d’avoir des poules, mais il faut avoir quelques minutes à leur consacrer régulièrement, quotidiennement.
C’est bien d’avoir des poules, car effectivement, çà réduit le gaspillage ; çà mange de tout : épluchures, restes de pâtes et de riz, gras de jambon, mauvaises herbes arrachées, gazon coupé. Penser que l’alimentation ne coûtera jamais rien est quand même peut-être illusoire ; dans la réalité, il faut acheter du blé pour compléter le régime alimentaire.
C’est surtout bien pour les œufs ; fourniture quotidienne d’œufs frais.
C’est bien aussi pour l’éducation. Les enfants voient ainsi que les œufs ne sortent pas d’une machine, et gardent un lien avec la nature. Et quelle joie pour le jeune enfant, entrant accompagné dans le poulailler pour ramasser les œufs. Quelle fierté pour l’enfant, un tout petit peu moins jeune, entrant seul dans le poulailler, un peu perturbé par les poules qui volettent, un peu intimidé par le coq qui le regarde méchamment, mais qui va courageusement aller chercher les œufs, et, malgré l’envie qu’il a de courir pour s’échapper, obligé de marcher normalement pour ne pas casser les œufs, va sortir dignement de l’enceinte périlleuse.
Educatif aussi la poule qui couve, et les poussins qui naissent, et qui grandissent sous le regard émerveillé et attendri des enfants. A ce sujet, j’espère que les fournisseurs de poules gratuites n’oublient pas de préciser aux récipiendaires écolo-responsables que, comme ils ne fournissent pas de coq, laisser couver la poule n’a pas vraiment d’intérêt…..
Educatifs aussi pour les grandes personnes. Les gens qui ont acheté leurs poules en achètent généralement de races différentes. Quand vous avez beaucoup d’œufs, et que vous en offrez à des collègues en entreprises, certains peuvent être ébahis. Tous les coquilles d’œuf n’ont pas la même couleur, elles sont d’un jaune différent, certaines sont même blanches. Certaines coquilles sont unies, d’autres tachetées de points noirs. Et il y a des gros œufs, et des tout petits ! Pour ceux qui font leurs courses au supermarché depuis des décennies, les œufs sont tous pareils : même calibre, même couleur……

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *