Du hasard et des symboles

 

Je suis en train de lire un livre sur l’histoire du canal de Suez.

J’ai appris à cette occasion que le sculpteur français Auguste Bartholdi avait recyclé dans la statue de la Liberté un projet un peu plus ancien. En effet, entre 1866 et 1869, il avait imaginé une telle statue à l’entrée du futur canal de Suez, mais le dirigeant de l’Egypte n’avait pas voulu la financer.

Cette statue se serait appelée « l’Egypte éclairant l’Orient ».

Grâce au refus égyptien, les Américains ont désormais « la Liberté éclairant le monde »….

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *