Alliance des droites en Andalousie

On attendait, après les dernières élections1, de savoir quelle coalition allait gouverner l’Andalousie, région au sud de l’Espagne, qui comprend notamment les villes de Cadiz, Cordoue, Grenade, Malaga et Séville.

Pour la première fois depuis sa création en 1982, la communauté autonome d’Andalousie est passée à droite. L’Andalousie avait toujours eu un président socialiste, elle a désormais comme président un membre du parti populaire.

Le parti populaire a conclu deux accords : l’un avec Ciudadanos, l’autre avec Vox. Le nouveau gouvernement andalou comprend des ministres du parti populaire et de Ciudadanos.

Même si cette alliance des droites n’a eu lieu qu’au niveau régional, elle est très importante ; elle peut augurer d’une alliance future dans d’autres régions, ainsi qu’au niveau national ; mais ce n’est pas encore certain.

En tous cas, le parti populaire et Ciudadanos ont su résister cette fois aux lourdes tentatives de diabolisation de Vox.

.

1- Voir chronique du 27 décembre 2018 : « Elections régionales en Andalousie ».

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *