Deux nouveaux morts au Mali

Le ministère des Armées a annoncé la mort de deux militaires français au Mali, entre Gao et Ménaka, le 21 février 2018, leur VBL1 ayant été touché par l’explosion d’un engin explosif improvisé ; le conducteur, le brigadier-chef Thimoté Dernoncourt, et le chef de bord du véhicule, le sergent-chef Emilien Mougin, meurent dans l’explosion.

Les deux hommes étaient affectés au 1er régiment de spahis de Valence, et étaient déployés au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane depuis le début de l’année.

Né à Gap en 1968, militaire depuis 2004, le sergent-chef Mougin était moniteur de sport. Né en Colombie en 1985, le brigadier-chef Dernoncourt s’était engagé en 2003.

.

1- VBL : Véhicule Blindé Léger.

Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *