Le souffle de la liberté

 

Le jeudi 23 juin 2016, la Grande-Bretagne organisait un référendum sur son maintien ou sa sortie de l’Union européenne.

A 51,9%, les Britanniques ont voté pour une sortie de l’Union européenne, décidant de recouvrer leur pleine indépendance.

Les électeurs d’Angleterre et du Pays de Galles ont voté pour la sortie de l’UE, respectivement à 53,4% et 52,5%. Ceux d’Ecosse et d’Irlande du Nord ont eux plus voté pour un maintien dans l’UE, respectivement à 62% et 55,8%.

En Ecosse, la totalité des 32 conseils écossais a donné la majorité au maintien dans l’UE, avec un record de 74,4% à Edinbourg.

En Irlande du Nord, 11 des 18 circonscriptions parlementaires ont donné une majorité au maintien, les deux meilleurs scores étant à Foyle (78,26%) et Belfast-Ouest (74,1%).

Au Pays de Galles, 17 des 22 conseils ont voté pour la sortie, avec un meilleur score à 62%. Parmi les 5 conseils ayant voté pour le maintien, figure Cardiff, qui a voté à 60% pour le maintien.

8 des 9 régions anglaises ont voté pour la sortie :

  • Angleterre de l’Est : 56,48% pour la sortie ; 42 des 47 districts ont voté pour la sortie, dont 4 à plus de 70% (dont Thurrock1, place forte du UKIP, à 72,3%) ; 5 districts ont voté en faveur du maintien, dont Cambridge (73,8% pour le maintien) et Saint-Alban (62,7% pour le maintien).

  • Angleterre du Nord-Est : 58,04% pour la sortie ; 11 des 12 districts ont voté pour la sortie.

  • Angleterre du Nord-Ouest : 53,65% pour la sortie ; 32 des 39 districts ont voté pour la sortie ; ont notamment voté pour le maintien Liverpool (58,2%) et Manchester (à 60,4%).

  • Angleterre du Sud-Est : 51,78% pour la sortie ; 43 des 67 districts ont voté pour la sortie ; Oxford a voté pour le maintien à 70,3%.

  • Angleterre du Sud-Ouest : 52,63% pour la sortie ; des 29 des 38 districts ont voté pour la sortie ; à noter que Gibraltar a été rattaché administrativement à cette région pour ce scrutin, Gibraltar qui a voté à 95,9% pour le maintien.

  • Grand Londres : 59,9% pour le maintien ; 28 des 33 districts ont voté pour le maintien, dont 9 à plus de 70% ; 3 des 5 districts ayant voté pour le départ l’ont fait à plus de 60% (69,7% à Havering).

  • Midlands de l’Est : 58,82% pour la sortie. 39 des 40 districts ont voté pour la sortie, avec le meilleur score à 75,6% ; seul le district de Leicester a voté pour le maintien, à 51,1%.

  • Midlands de l’Ouest : 59,26% pour la sortie ; 29 des 30 districts ont voté pour le départ.

  • Yorkshire-et-Humber : 57,71% pour la sortie ; 18 des 21 districts ont voté pour le départ.

Au vu de ces résultats, on constate donc un plus fort vote pour le maintien dans les grandes villes.

.

1- Voir chronique du 9 mai 2016 : « Elections locales en Grande-Bretagne » .

 

 

Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *